25 janvier 2010

Don't tell Mama... ?

Verdict? Une mammographie. Je dois prendre un rendez-vous pour une mammographie. Pour savoir si c'est seulement un petit kyste ou l'annonce d'une mauvaise nouvelle. La docteure (bien bête!) n'était pas certaine de son call alors elle a décidé de m'envoyer passer l'examen.

Résultat? Je freake out encore plus. Parce que je sais que je vais passer sous la machine et que je suis un véritable bébé. Un pissou, une peureuse. J'ai peur que ça fasse bobo. Ben quoi? Ça ne doit pas être très très agréable, non?! En tout cas, j'angoisse encore, mais bon... je me dis encore une fois que ce sera pour le mieux?

Ah, I wanna die.

Et puis, je ne sais pas si je devrais le dire à ma maman ou non. D'un côté, j'aimerais me soulager un peu en enlevant un poids sur mes épaules, mais de l'autre, j'ai peur qu'elle s'inquiète beaucoup trop pour moi. Je suis dans un vrai petit dilemne. Je ne sais pas ce qui est meilleur. Lui en glisser un mot? Attendre d'avoir tous tous tous les résultats? Me taire et endurer toute seule sans le réconfort d'une maman ou prendre la chance de la rendre nerveuse? God damn, je sais pas.

Stay_here_by_wollywell57

Posté par Quidame à 01:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]


23 janvier 2010

Clinically dead.

Je m'en vais à la clinique médicale demain, dimanche matin. Je freake out en ce moment. Moi, fille beaucoup trop pudique pour vivre, s'en va montrer sa poitrine à une pure inconnue pour savoir si la bosse est maligne ou non. Je me meurs à l'intérieur. Je suis tellement gênée et honteuse. Ouais, c'est ce qui arrive quand on a pas un seul once d'amour envers soi-même. Ou de confiance en soi.

Et puis, il y a aussi le résultat qui m'inquiète énormément. Je ne dois pas paniquer, je le sais bien, mais malgré tout, on a toujours une méga giga boule d'angoisse pognée dans la gorge. Parce que si c'est malin, eh bien, ça bouscule certaines choses, hen. Mais bon, je suis positive, tout sera number one et on n'aura même pas à transférer mon dossier à un spécialiste. Parce qu'une mammographie, non merci. Ça semble tellement douloureux! Et puis, ça n'a aucun sens. J'ai 20 ans, je ne peux pas avoir un cancer du sein. Je suis trop jeune, non?

Enfin, je stresse vraiment à l'idée d'aller à la clinique demain, mais je crois que c'est pour le mieux. Je vais arrêter de m'énerver pour rien et j'aurai l'heure juste sur cette bosse suspecte.

Bon, voilà. C'était mon cri du coeur en ce samedi matin.

Posté par Quidame à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2010

Eum... more money to spend?!

Bon, mon fer à défriser vient de rendre l'âme, je crois. Il ne veut plus chauffer, j'ai dû emprunter celui de ma coloc ce matin. Eh, merde. Est-ce que c'est parce que j'ai enfin réussi à mettre un peu d'argent de côté que mes brassières éclatent et que mI'lon fer meurt? Dude, j'ai vraiment besoin de conserver ce cash dans mon compte d'épargnes. I can't throw it away, man!

Et sinon, j'ai une petite inquiétude qui s'installe. Out of nowhere, quand j'étais un peu (beaucoup) pompette dimanche dernier, j'ai découvert une boule de chair sous mon sein gauche. Et elle ne roule pas, on dirait qu'elle est incrustée dans la peau. J'ai essayé de lire un peu sur le sujet et la seule chose qui revient à tout bout de champ, c'est de prendre un rendez-vous au-plus-crisse. Mais bon, je vais attendre un peu, car on dit aussi que les seins d'une femme sont toujours en constante évolution selon son cycle. I'll see, hen. I hope it's nothing and that it will disappear as soon as possible.

Posté par Quidame à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2010

Une autre résolution à résoudre.

By the way, I need new bras.

J'en avais deux et voilà qu'elles décident de me faire faux bond pas mal dans le même temps. L'armature de l'une m'a carrément lâché et l'autre s'effiloche (au point de bientôt céder) au milieu. Damn it. Moi qui déteste magasiner des brassières, je veux me tirer une balle dans le pied. Ok, la douleur ne changerait peut-être rien à mon dilemme, mais ce serait déjà moins chiant que d'aller essayer 20 000 brassières en sachant très bien qu'aucune d'entre elles ne me fera.

God, I hate it. La Senza, c'est de la p'tite merde en ca-canne parce que c'est cheap et que ma taille, bah, elle n'existe pas vraiment là et les magasins spécialisés, je ne peux même pas y penser en ce moment puisque "not enough work, no money at all".

J'suis cassée et mes soutifs me disent "adios amigos". Super. En espérant que mes deux dernières réussieront à me tougher encore une semaine ou deux, le temps d'avoir une paie et de trouver (comme si c'était possible) l'envie d'aller magasiner. Ark-euh.

Posté par Quidame à 05:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 janvier 2010

Ok, plan d'action pour 2010.

Ou, si l'on veut, ce qu'on appelle communément les "résolutions du Nouvel An".

Alors, il faut que j'essaie de partir du bon pied malgré mon manque flagrant de positivisme. (Voir note précédente pour tout comprendre.) Avec des résolutions un peu plus précises qu'un chiard de lamentations, peut-être que j'arriverai à me motiver et à atteindre quelques objectifs.

#1 : Arrêter de m'arracher les ongles, ç'en est rendu maladif.

#2 : Me respecter.

#3 : Apprendre à dire non. Quand bon me semble, non?!

#4 : Économiser. (Tsé, l'université, ça coûte cher et je veux quand même y entrer en septembre prochain so... au moins 100$ de côté sur chaque paie.)

#5 : M'aimer.

#6 : (goes hand and hand with #5, you'll understand why...) Maigrir. Parce que je sais que je n'arriverai sans doute pas à m'aimer tant et aussi longtemps que je ne perdrai pas au moins quelques kilos en trop. 

#7: Essayer de trouver une autre jobine pour les week-ends. Parce que l'argent ne coule pas à flot.

#8: Ne pas mourir dans ce foutu appartement de merde. Oops, le négativisme s'empare-t-il de moi à nouveau?! Haha.

Posté par Quidame à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2010

J'suis là...

Je dois arrêter de me détruire. Ça ne va pas, ça ne va pas du tout. Je ne sais pas c'est quoi mon problème, mais il y en a un. Je n'arrête plus. Je ne suis plus capable de me contrôler, de me respecter. Bordel, chaos total.

Il faut que je m'écoute, que j'écoute mon corps, que j'écoute ma tête. Ou plutôt, que j'arrête d'écouter mes pulsions. I'm wrong, je fais tout de travers. No wonder que je suis seule et que je continue sur cette mauvaise route. Je dois apprendre à m'aimer, me respecter et faire ce qui est bien pour moi.

Ça ne peut plus continuer. I have to do something. Mais comment? Il faut que je cerne le bobo; je sais qu'il est là, mais je ne le comprends pas. Eh, merde.

Ok, je dois me botter le derrière et travailler sur moi. Essayer de comprendre, de me comprendre. Parce que j'en ai marre de me faire mal, ça en devient maladif. Je ne suis pas bien, I hate myself. It has to stop.

Je dois arrêter de m'affliger de telles choses. Apprendre à dire non, apprendre à ne pas être excessive, apprendre à économiser, apprendre à tout reconstruire. En mieux, en beaucoup mieux.

Je dois arrêter de me détruire. Vraiment. Et au plus crisse.

Posté par Quidame à 23:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]