L'art d'avoir les meilleur(e)s ami(e)s du monde.

Parce que ouais, je déprime à chaque année à la venue de ma fête. Parce que je vieillis, j'ai peur, j'aime pas ça et je suis encore une enfant. Et là, comme d'habitude, je préfère passer mon temps toute seule à être malheureuse que de profiter de mon anniversaire comme excuse de sortir. Mais là, j'ai fêté mon non-anniversaire tout le week-end.

Et j'ai même eu droit à une surprise dimanche soir. Je suis arrivée à l'appartement, on m'a bandé les yeux, on m'a donné des indices pour mon cadeau et quand j'ai ouvert les yeux, y'avait plein de gens sympathiques. Oui, c'est l'art d'avoir des ami(e)s extraordinaires. Ma colocataire a passé sa soirée à cuisiner des petites entrées pour tout le monde et me donner des refill de punch. Miam.

Pis devinez quoi? J'ai eu la chose la plus merveilleuse au monde: un jeu d'échecs avec comme figurines les... SCHTROUPFS! Oui oui. C'est un chef d'oeuvre pour les yeux qu'on avait vu en décembre, ma coloc et moi. Résultat? Elle a rassemblé des personnes pour me l'obtenir. WOW. Tellement beau, tellement magnifique. Et j'ai maintenant un superbe livre de "Où est Charlie?" à regarder encore et encore.

Est-ce que j'ai vraiment 21 ans aujourd'hui? Non, je ne le pense pas. En fait, je l'ai gueulé toute la semaine; après 20 vient toujours 12. Alors oui, en ce matin précoce, j'ai officiellement 12 ans. Et je déprime peut-être moins qu'à l'habitude grâce aux petits bonheurs de ma soirée bien arrosée par de belles amitiés et un peu d'alcool, tout de même.