Je m'en vais à la clinique médicale demain, dimanche matin. Je freake out en ce moment. Moi, fille beaucoup trop pudique pour vivre, s'en va montrer sa poitrine à une pure inconnue pour savoir si la bosse est maligne ou non. Je me meurs à l'intérieur. Je suis tellement gênée et honteuse. Ouais, c'est ce qui arrive quand on a pas un seul once d'amour envers soi-même. Ou de confiance en soi.

Et puis, il y a aussi le résultat qui m'inquiète énormément. Je ne dois pas paniquer, je le sais bien, mais malgré tout, on a toujours une méga giga boule d'angoisse pognée dans la gorge. Parce que si c'est malin, eh bien, ça bouscule certaines choses, hen. Mais bon, je suis positive, tout sera number one et on n'aura même pas à transférer mon dossier à un spécialiste. Parce qu'une mammographie, non merci. Ça semble tellement douloureux! Et puis, ça n'a aucun sens. J'ai 20 ans, je ne peux pas avoir un cancer du sein. Je suis trop jeune, non?

Enfin, je stresse vraiment à l'idée d'aller à la clinique demain, mais je crois que c'est pour le mieux. Je vais arrêter de m'énerver pour rien et j'aurai l'heure juste sur cette bosse suspecte.

Bon, voilà. C'était mon cri du coeur en ce samedi matin.